Ethique


Bresma. a opté pour une production française afin de favoriser les savoirs faire hexagonaux, et simultanément, en vu d'avoir une empreinte carbone réduite. 

BIJOUX :
Plus précisément, la conception et la fabrication sont réalisées à la main à Paris et au milieu des vignes en Bourgogne.
Bronze, laiton plaqué or et l’argent sont martelés, soudés, ciselés... par la créatrice.
Certaines étapes, comme la fonte et la dorure, sont réalisées par des artisans parisiens.
La matière première qui constitue les bijoux, est principalement issus de chutes de métaux. Quoi qu'il en soit, Bresma. évite les pertes autant que possible en réutilisant les excédents et les bijoux qui ont eu le moins de succès afin de créer de nouvelles pièces.
Les chaînes fines ainsi que les apprêts en argent sont fabriqués en Italie.
FOULARDS :
Un point d’honneur a été mis sur les traditions. Raison pour laquelle les foulards en twill de soie sont fabriqués dans la région lyonnaise. Région historique de la soierie française. En outre, leur impression est faite avec des encres non polluantes, c’est-à-dire sans solvants.